2014-04-02T15-24-49_0

Le programme « École Sœur Jumelle » est un programme destiné à relier les enseignants et les étudiants à travers le monde avec des écoles dans les communautés rurales du Népal. Il offre aux jeunes étudiants la possibilité d’établir des relations interculturelles et d’obtenir un aperçu extraordinaire des différents mondes des uns et des autres. Dans un premier temps, nous aimerions mettre en place un programme de correspondance et d’échanges culturels pour les élèves et enseignants des deux écoles concernées. Ce programme offre aux jeunes étudiants la possibilité d’établir des relations interculturelles et d’obtenir un aperçu extraordinaire des différents mondes des uns et des autres, en se partageant des photos, des lettres, des dessins, des histoires et peut être même un échange avec skype afin de découvrir la vie et la culture de chacun.

Ensuite, nous recherchons aussi une école prête à collecter les fonds nécessaires pour couvrir une partie du salaire de la bibliothécaire de l’école, embauchée par Sukarma en partenariat avec les communautés des villages proches de l’école.

L’école Sœur Jumelle devra s’engager à collecter des fonds de l’ordre d’environ 500 à 1000 Euros  par an, au sein de la communauté de l’école pour un minimum de deux ans. Cela peut se faire facilement, par exemple, avec un ou deux jours par an où les enfants font un don d’1 Euro par personne dans une école de taille moyenne régionale. Ces fonds seront partagés entre le salaire du ou de la bibliothécaire locale qui est de 8000 roupies népalais (environ 65 Euros) par mois pendant 12 mois, y compris les indemnités de congés payés, ainsi que pour les frais de nouveaux matériaux pour la librairie, l’entretien des ordinateurs, etc. 8000 roupies népalais correspond au salaire minimum officiel du Népal, mais le revenu moyen des enseignants des écoles privées et du citoyen moyen est actuellement inférieur à la moitié de ce montant. Dans un village rural, 8000 roupies est considéré comme un très bon salaire. Sukarma France a proposé de payer ce salaire pour que le poste soit offert à une jeune femme de la région, instruite au sein de la communauté, afin d’apporter et de donner aux filles locales un modèle positif pour stimuler leur propre éducation

Ce programme a été inspiré par les différentes expériences de l’enfance de deux des co-fondateurs de Sukarma qui peuvent très certainement témoigner de l’impact que ce genre d’échange culturel peut avoir sur la vie d’une personne.

Pour créer une correspondance unique et changer la vie de vos élèves ou de vos enfants, contactez info@sukarmafrance.org pour plus d’informations.