Dominique Frot Profile
Dominique
Co-fondatrice et contact Française

Je m’appelle Dominique Frot, je vais avoir 60 ans en 2015, j’ai deux grands enfants David et Carine et deux petits-fils Sevan et Tom.

Quand David m’a annoncé en 2009 qu’il fêterait ses 30 ans au camp de base de l’Everest avec sa merveilleuse femme Australienne Laura, j’étais bien déçue de ne pas pouvoir être avec eux. Je lui avais dit, l’année précédente : « où que tu sois sur terre pour tes 30 ans, je serais là ! », oui mais plus de 5.000 mètres d’altitude ce n’est plus sur terre !!

Alors nous avons convenu de nous retrouver à Katmandou dès qu’ils seraient redescendus de cette « montagne ». Et, dès ce moment-là, ma vie a pris un nouveau sens ! Nous voici tous les trois dans ce pays inconnu, lancés dans la construction d’une bibliothèque dans un village isolé à plus de 2 heures de marche de la ville de Pokhara, dans une famille aux coutumes différentes sans électricité et avec un seul point d’eau au milieu de la cour. Tout ceci après quelques heures de cours de Népalais prodigués en anglais (qui n’est pas vraiment ma langue usuelle) et quelques explications sur les règles de base de comportement social.

Eh bien oui ! Que du bonheur ! J’ai vécu là, la plus enrichissante aventure de ma vie concentrée sur 4 semaines. Si bien que j’y revenais 2 mois après, pour voir vivre les enfants dans cette bibliothèque et retrouver cette famille népalaise qui est maintenant aussi la mienne.

En février 2013, je suis revenue à nouveau, l’électricité avait été installée, une route construite et un bus assurait le transport des habitants quand la pluie ne l’en empêchait pas. Mais le village se dépeuple, les jeunes hommes partent à l’étranger pour tenter de gagner un peu d’argent afin de faire vivre leur famille et ils restent plusieurs années éloignés des leurs.

David et Laura ont décidés d’apporter leur énergie et leurs compétences pour proposer des pistes permettant aux hommes et femmes de rester ensemble et de subvenir aux besoins de leur famille. Ils ont mis en place des projets tels que la formation à l’élevage d’abeilles, l’apiculture, la production de miel, la création de micro-entreprise grâce à la mise en place de micro-crédits, l’apport d’ordinateurs portables au sein de l’école et de la bibliothèque…

Au début tout ceci était amateur mais rempli de bonne volonté, aujourd’hui nous sommes toujours remplis de bonne volonté mais bien mieux organisés, grâce à la création de l’association SUKARMA Népalaise, Australienne et Française.

Rejoignez- nous dans cette merveilleuse aventure, quel que soit votre âge, votre position sociale, vos motivations, vous trouverez dans ce village un nouvel élan et de nouveaux horizons tellement motivants et enrichissants !