2014-04-01T13-36-54_51Le Népal est un pays enclavé en sandwich entre l’Inde et le Tibet, qui abrite 30 millions de personnes, 102 différents groupes ethniques et 92 langues vivantes. Il est classé par la Banque mondiale comme l’un des 20 pays les plus pauvres du monde et possède l’un des taux de chômage les plus élevés, avec 46 % de la population n’ayant aucun revenu et plus d’un quart de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté.

Malgré cela, le Népal est reconnu par la communauté internationale comme un havre spirituel et une destination touristique de premier plan pour qui recherche l’aventure. De nombreux visiteurs népalais et étrangers se réfèrent au Népal comme un acronyme pour « Never Ending Peace And Love ». Bénéficiant de huit des dix plus hautes montagnes du monde, le Népal est avant tout célèbre pour être le foyer de l’Everest, le plus haut sommet de la planète. Chaque année, des milliers de touristes affluent vers l’Himalaya pour faire du trekking et certains d’entre eux tentent l’escalade jusqu’au sommet du monde à la recherche de « Sagamartha », la déesse du ciel. Ce pays n’est pas une destination pour les amateurs de plages mais plutôt un paradis pour ceux qui aiment les sports d’aventure comme le trekking, l’escalade, le VTT, le rafting, les safaris dans la jungle et le parapente.

L’économie est fortement tributaire des revenus du tourisme et un chemin touristique « bien défini » a été tracé afin que les visiteurs voient très peu la réalité des difficultés de ce pays. Comme la plupart des pays sans littoral, l’exportation est à la fois difficile et coûteuse et les paysages montagneux du Népal rendent le transport domestique un cauchemar logistique. Beaucoup de Népalais sont physiquement déconnectés, vivant dans des villages qui sont à plusieurs heures de marche de la route la plus proche et en proie à des coupures de courant prolongées, lorsqu’ un accès à l’électricité existe.

La situation politique est notoirement instable et le pays se remet encore de la guerre civile sanglante qui a fait rage pendant dix ans jusqu’en 2006 et a vu plus de 15 000 personnes tuées et des centaines de milliers déplacées de force. Le Népal est anciennement une monarchie, dont le prince héritier a assassiné la famille royale en 2001. Les Népalais vivent aujourd’hui dans une république démocratique connaissant beaucoup de difficultés politiques.

Malgré ces difficultés, les Népalais sont chaleureux, généreux et bien connus pour leur hospitalité sans faille. Les voyageurs sont souvent attirés par le mystère et l’énergie du Népal ainsi que la nature amicale de ses habitants. De nombreux visiteurs qui viennent pendant quelques semaines finissent par rester pendant plusieurs années. Le pays a fait des progrès considérables au cours des dernières années. Le revenu moyen a augmenté et l’égalité sociale est croissante. De plus, le nombre de personnes vivant dans la pauvreté a diminué de moitié au cours des sept dernières années. Malgré les nombreux problèmes économiques et politiques, les Népalais ont beaucoup à apprendre au reste du monde sur la résilience, la générosité et l’attitude positive envers la vie.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant de « Lonely Planet »